En route vers notre deuxième destination : Lahaina.

Après avoir lunché sur une jolie petite plage où quelques surfers s’amusaient, nous voilà arrivé à notre auberge: le makai Inn. Une chambre plutôt quelconque, avec un très beau jardin illuminé le soir, une vue magnifique sur le port de Lahaina et une propriétaire vraiment freak sur la tranquillité.

De toute façon, ce qui nous intéresse, c’est pas la chambre, mais les plages! Sitôt arrivés à Lahaina, sitôt repartis! Direction : la plage de Kapalua Bay. Comme les indications sont plutôt sommaires, on atterrit plutôt à la plage de Napili, un bel endroit où l’on profite de la mer et du soleil jusqu’à ce qu’il se soit couché.

Lahaina est une jolie petite ville, très touristique, avec un arbre Banyan (de plus d’un acre de superficie!!), plusieurs restaurants, cafés et boutiques. Qui dit touristes, dit prix beaucoup trop élevés. On fait le saut lorsqu’un soir on rentre dans un restaurant de pizzas et de grillades et que tous les plats sont à plus de 30$ l’assiette!! Ils l’ont l’affaire les Hawaiiens! ;)

Pour remercier Daphné d’avoir gardé Hector, on décide de lui payer une croisière aux baleines pour qu’elle puisse enfin en voir de près. Mais croyez-moi, un bébé allaité, le mal de mer, un soleil de plomb et une croisière en bateau ne font vraiment pas bon ménage… Quand mon attention n’était pas orientée sur me retenir de vomir, elle était plutôt sur mon bébé pour m’assurer qu’il ne fasse pas une insolation (on a dû l’arroser à plusieurs reprises), ne tombe pas sur le pont, ou pire, en mer! Pas trop relaxant! Regarder les baleines était vraiment le dernier de mes soucis. Au moins, les baleines étaient au rendez-vous et Daphné a pu voir plusieurs baleines à bosses.

Pour la dernière journée de Daphné avec nous, on se cherchait une excursion à faire. On arrête notre choix sur Iao Needle, un parc enclavé entre les deux volcans de l’île, où il semble avoir un beau sentier menant à une chute. Et question de se donner la vie un peu plus dure, plutôt que de passer par les autoroutes (que notre GPS nous recommande fortement), on décide de prendre le chemin au nord de l’île.

Oulala!! on a rapidement compris pourquoi le GPS ne nous offrait pas cette route! La route au nord de la portion ouest de l’île de Maui est vraiment magnifique, avec des falaises et des baies où contraste l’eau turquoise et le vert de la végétation luxuriante. Ce que nous ne savions pas, c’est qu’à plusieurs endroits, elle est tellement étroite qu’une seule auto de large peut passer. On se retrouve donc à longer une falaise, sans garde fou, avec plusieurs U turn (où la visibilité devant est nulle), avec le risque très grand de croiser une autre voiture, et de faire un face à face!!! Stéphane, conduit, pendant que Daphné et moi, on se tient à la portière en priant Stéphane de peser sur le klaxon et de ralentir! Deux vrais folles! Une route qui devait durer une heure trente en a plutôt pris quatre…

Heureusement, la vue valait vraiment le détour et sur le chemin, on s’est arrêté pour voir le Nakalele Blow Hole (qui en vaut vraiment la peine!!). On a même eu la chance de voir à plusieurs reprises une baleine sortant majestueusement de l’eau, à quelques dizaines de mètres de nous.

Et cette randonnée à Iao Needle me demandez-vous? une vraie joke que je vous répond! Un montée d’environ 5 minutes, un jardin pas entretenu et pas de chute (il n’avait pas assez mouillé dans les dernières semaines…), mais comme les veut le proverbe: ce n’est pas la destination mais la route qui compte :)